L’Ordre du Manitoba remis à des personnes exceptionnelles

Douze Manitobaines et Manitobains, dont les contributions représentent un large éventail d’efforts et de réalisations, recevront l’ordre du Manitoba au cours d’une cérémonie spéciale qui aura lieu le jeudi 12 juillet à 16 h dans la salle 200 du Palais législatif du Manitoba.

L’Ordre du Manitoba, plus haute distinction de la province, a été créé en 1999 pour rendre hommage aux particuliers qui ont fait preuve d’excellence et se sont distingués par leurs réalisations dans un domaine d’activités enrichissant le bien-être social, culturel ou économique de la province et de ses résidents.

« Les réalisations des cinq femmes et des sept hommes qui recevront l’Ordre du Manitoba en 2018 illustrent leur engagement passionné envers la collectivité sur le plan local, national et international, a déclaré la lieutenante-gouverneure, Mme Janice C. Filmon, chancelière de l’Ordre, qui présidera la cérémonie d’ouverture. Leur influence dominante a laissé une marque indélébile sur notre province et sa population sous forme de réalisations à la fois impressionnantes et inspirantes. »

Les nominations à l’Ordre sont faites par la chancelière, d’après les recommandations d’un conseil consultatif. Une fois investis, les membres de l’Ordre peuvent utiliser les initiales « O.M. » après leur nom durant toute leur vie, et leurs noms seront affichés en permanence au Palais législatif.

Voici la liste des personnes qui seront investies de l’Ordre au cours de la cérémonie de 2018 :

M. David Barnard

Recteur et vice-chancelier de l’Université du Manitoba depuis 2008, M. Barnard a veillé au respect des engagements de l’Université pour favoriser la réussite des Autochtones, a amélioré les installations de recherche et le soutien accordé aux étudiants des cycles supérieurs, et a diversifié les possibilités d’études pour les étudiants. Pendant son mandat, l’Université a été invitée à se joindre au U15 (Regroupement des universités de recherche du Canada), a été retenue comme emplacement du Centre national pour la vérité et la réconciliation et a été choisie pour tenir des chaires de recherche prestigieuses, dont une Chaire d’excellence en recherche du Canada, hautement concurrentielle.

M. Michael P. B. Belhumeur

Aîné métis et ancien combattant, Michael P. B. Belhumeur est le cofondateur de la Urban Knights and Ladies Volunteer Veterans Ambassadors Peace Patrol of Manitoba, un groupe bénévole qui veille à la promotion de la sécurité et à la prévention du crime. Au service de la collectivité de Winnipeg depuis 40 ans, le groupe cherche principalement à localiser et à soutenir des anciens combattants qui sont sans abri. M. Belhumeur a également consacré d’innombrables heures à sensibiliser les jeunes à l’art, à la culture et à l’histoire des Métis.

Mme Jacqueline Blay

Jacqueline Blay est une historienne francophone primée. Ses écrits relatent les efforts accomplis par les francophones du Manitoba pour préserver leur langue et leur culture tout en rappelant leur contribution importante à l’histoire de notre province. Elle a été présidente de la Société historique de Saint-Boniface, de la Maison Gabrielle-Roy et de la Société franco manitobaine. Elle poursuit sa rédaction d’une série de cinq livres consacrés à l’histoire des communautés francophones et métisses du Manitoba.

Mme Barbara Bruce

Membre de la Nation métisse, Mme Bruce a consacré sa vie à travailler avec et en faveur des communautés et des organismes de la Nation métisse et des Premières Nations à l’échelle locale, régionale et nationale. Elle a participé directement à la planification de quatre événements d’envergure nationale de la Commission de vérité et réconciliation. Elle a siégé notamment aux conseils d’administration du Conseil national de développement économique des Autochtones, du Conseil canadien pour le commerce autochtone et du Top 40 Under 40. Barbara est une Aînée bispirituelle qui a adopté un mode de vie traditionnel.

Dre Sara J. Israels

Hématologue-oncologue pédiatrique, la Dre Sara Israels est reconnue mondialement pour son travail innovant auprès des enfants et des adolescents atteints du cancer et de troubles de saignement. Elle a chapeauté l’expansion des soins interprofessionnels, la mise sur pied d’un programme de suivi pour les survivants d’un cancer pédiatrique, la création d’un programme provincial pour les troubles de saignement et la mise en place d’un espace réservé aux enfants et à leurs familles à Action cancer Manitoba.

M. Robert T. Kristjanson

Ayant vécu toute sa vie à Gimli dont 70 ans comme pêcheur commercial, Robert T. Kristjanson a sensibilisé davantage le public au problème grandissant causé par les algues sur le lac Winnipeg, ce qui a permis l’adoption de plusieurs mesures pour s’attaquer au problème. Il a également piloté l’adoption du Code de conduite canadien sur les pratiques de pêche responsable et a fait partie de la Garde côtière auxiliaire canadienne pendant 35 ans, en plus de se distinguer par sa participation à de nombreux organismes communautaires.

M. William Loewen

William (Bill) Loewen s’est distingué par sa brillante carrière dans le monde des affaires, axée sur l’innovation et le succès commercial dans le domaine des services informatiques et du commerce électronique. Il s’est fait le chantre de nombreux organismes communautaires dont l’Orchestre symphonique de Winnipeg, la Manitoba Choral Association, Heritage Saint Norbert, le West End Cultural Centre, le Urban Circle Training Centre et Heritage Winnipeg.

Mme Bernice Marmel

Bernice Marmel défend depuis longtemps la cause des personnes âgées, des logements abordables et des Manitobains à faible revenu. Elle a contribué à la création d’un programme de visite et d’un service téléphonique pour les résidents de l’Hôpital Deer Lodge, en jumelant des bénévoles à des personnes âgées afin de réduire l’isolement social. En 2016, elle a obtenu le Murray and Muriel Smith Award, la plus haute distinction accordée par le Conseil manitobain du vieillissement. Mme Marmel a également lancé un projet communautaire qui donne l’occasion aux enfants vivant dans un logement social d’exprimer leurs besoins.

M. Robb Nash

Robb Nash se sert de la musique pour influencer les jeunes, en se produisant dans les écoles, les réserves et les centres de détention partout au Canada. Après avoir survécu à un accident quasi-fatal, il a commencé à parler aux jeunes et à interpréter ses chansons qui visent à lancer la discussion sur des sujets importants comme le harcèlement, la toxicomanie, l’automutilation et le suicide. Au cours des cinq dernières années, plus de 800 élèves lui ont remis les notes de suicide qu’ils avaient préparées et des centaines d’autres ont cessé de s’automutiler.

M. Ken Opaleke

Depuis plus de 27 ans, Ken Opaleke se consacre à l’habilitation des jeunes défavorisés en tant qu’élément moteur et directeur général du West Broadway Youth Outreach, un organisme à but non lucratif qui aide les jeunes à réaliser leur plein potentiel. Plus de 800 enfants participent au programme chaque année. Parmi les réalisations dont il est le plus fier, ne jamais avoir pris de journée de maladie en 30 ans et avoir aidé deux anciens « élèves » du programme à concrétiser leur rêve d’obtenir un diplôme en médecine, un rêve que trois autres vont réaliser bientôt.

Dr. Grant N. Pierce

Les recherches du Dr Grant Pierce en médecine cardiovasculaire ont apporté une notoriété scientifique au Manitoba, grâce à sa participation à une série de travaux précurseurs visant à faire arrêter ou régresser les troubles du myocarde ou les lésions à la paroi vasculaire. M. Pierce a contribué à la création de l’Institut des sciences cardiovasculaires et a participé à la fondation du Centre canadien de recherches agroalimentaires en santé et médecine, qui sont situés tous les deux à l’Hôpital de Saint-Boniface.

Dre Cheryl Rockman-Greenberg

Physicienne et chercheure, la Dre Cheryl Rockman-Greenberg est reconnue pour son leadership en santé pédiatrique et son expertise dans le domaine des troubles métaboliques et des maladies génétiques rares. Ses recherches ont été bénéfiques pour la santé de Manitobains susceptibles à certaines maladies, ce qui a permis la création de programmes de surveillance des nouveaux-nés et de nouveaux traitements à leur intention ayant conduit à des interventions précoces qui ont changé la vie de nombreux Manitobains, notamment dans les communautés huttérites, mennonites et autochtones. En avril 2018, elle a été intronisée au Temple de la renommée médicale canadienne.

Pour plus de renseignements sur l’Ordre du Manitoba et pour regarder la diffusion en direct de la cérémonie d’investiture, veuillez consulter le site www.manitobalg.ca.

– 30 –

Personne-ressource : Vaughan Mitchell, secrétaire, Conseil consultatif de l’Ordre du Manitoba, 204 945 3939.